Fougères : 11 logements en habitat participatif à La Placardière

  • null

    Un quartier au sud-est en liaison avec le centre-ville par la voie verte (ancienne voie ferrée réaménagée en voie piétonne et pour deux-roues)

L’éco-quartier de La Placardière : le plaisir d’habiter un nouveau quartier.

Le permis d’aménager sur le secteur A constitue la première phase opérationnelle : un programme diversifié d’une soixantaine de logements est prévu, autour d’espaces publics fédérateurs de qualité

Une intention de hameau urbain avec ruelle, venelle et petites placettes pour favoriser différents usages : lieu de rencontre, de promenade, de détente.

Situation et environnement du projet

Devenir propriétaire à La Placardière

Habiter autrement

Sur le lot C d’un peu plus de 750 m², face à un petit bois c’est une petite copropriété qui va être construite.

Du T1 au T5, tout est possible !

Le programme sera défini avec les futurs acquéreurs : votre logement, c’est vous qui en définissez la taille et l’organisation intérieure avec l’architecte pour assurer la conception… c’est ensemble que le projet prend forme.

L’agence d’architecture Le Labo de Véronique Cornillet à Rennes a été retenue pour accompagner le projet.

Chaque « participant » disposera d’espaces privatifs mais surtout d’un accès à des espaces communs à partager comme un jardin, une buanderie ou un atelier ou des pièces de vie complémentaire.

L’habitat participatif est adapté aux personnes et aux familles qui ont en commun, par exemple, des principes de développement durable et la volonté de vivre dans une certaine forme de communauté. En effet, le fer de lance de ces habitations est de « consommer autrement » et notamment de réduire leurs empreintes écologiques.

Un habitat partagé au rez-de-chaussée

Pour un accueil de personnes en situation de handicap

Au sein du projet d’habitat participatif, un petit ensemble de 6 logements de type T2 sera installé au rez-de-chaussée de l’immeuble, avec un espace collectif pour les repas en commun et l’accueil de l’accompagnant du projet. C’est l’association ATHEOL, basée à Lamballe, qui sera chargée de sa gestion.

Avec l’habitat participatif, ce sont des possibilités multiples d’organiser ses espaces privatifs et locaux communs : buanderie ou chaufferie, ateliers ou chambre d’appoint, jardins partagés ou salle commune, les choix restent à faire.

Vous êtes intéressés à participer à ce projet : il reste 6 places disponibles pour trouver votre appartement ; contactez-nous : regisdevalence@par-ker.fr

Où se trouve le projet ?